Mon Profil

Vous devez vous connecter pour profiter des utilitaires « Mon Profil ». Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous directement avec votre nom d’usager (courriel) et votre mot de passe.

Si vous n'êtes pas inscrit, faites-le en cliquant ici, vous aurez par la suite accès à une foule d’utilitaires ; Personnalisez la section « spectacles » selon vos préférences et critères, contribuez en ajoutant votre appréciation des spectacles, recevez des suggestions selon vos goûts, participez à des concours exclusifs et plusieurs autres avantages !

M'inscrire

Connexion à Mon Profil

Nom d'usager (courriel)* : Mot de passe* : Me connecter
Mot de passe oublié?
Palace de Granby
Concours

Spectacles

  • Archives
  • Abonnement
  • Billetterie
  • Plan et devis technique
  • Vidéos
Les mains dans la gravelle

Il n'y a aucune évaluation à ce jour.

Spectacle scolaire

(Jeunesse) Théâtre L'Arrière Scène

Les mains dans la gravelle

Sur la scène Davignon (Cowansville)

, 9h15-13h30

Durée : 60 minutes
Public cible : 7 à 12 ans
Jauge : 325

Pour les représentations à l'Auditorium Massey-Vanier, téléphonez à la coordonnatrice de "Sur la scène Davignon", Raymonde Harrisson au 450-263-6666.

Une production de l'Arrière-Scène, Centre dramatique pour l'enfance et la jeunesse en Montérégie.

Texte Simon Boulerice
Mise en Scène Serge Marois en collaboration avec l'auteur

Fred Gravel nous invite au dévoilement de son installation d'arts visuels créée à partir d'objets évoquant ses 10 ans. Sous nos yeux, l'artiste redevient Fred-la-terreur, l'enfant pauvre qui passait ses journées à scruter le gravier de sa cour pour y dénicher des pierres précieuses. Il revit son histoire d'amitié avec Agate qui se prenait pour Marylin Monroe, de même que son lien avec sa mère malade.

Bienvenue dans un univers où les jus Oasis évoquent des oiseaux, et où les pierres aux reins deviennent des diamants. Ponctué de moments dansés, ce spectacle raconte comment l'imaginaire de Fred a pu alléger sa réalité d'enfant pauvre et nourrir l'artiste qu'il est devenu.

Texte et interprétation : Simon Boulerice
Mise en scène : Serge Marois en collaboration avec l'auteur
Scénographie : Paul Livernois
Musique originale : Pierre Labbé
Éclairages : Claude Cournoyer
Costumes : Georges Lévesque
Chorégraphies : Danielle Hotte
Direction de production : Jean-François Landry
Régie : Martin Boisjoly et Tania Perno-Viau
Crédits photos du spectacle : Robert Etcheverry
Crédits image et signature : MJChagnon Design
Crédits photo Simon Boulerice : Marie-Michèle Dion Bouchard

Pour ses activités à titre de producteur, l'Arrière-Scène reçoit l'appui du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

La Compagnie
Depuis sa fondation en 1976, L'Arrière Scène se distingue dans le milieu du théâtre jeune public par la qualité et l'avant-gardisme de ses créations et par la démarche sans compromis de son directeur artistique, Serge Marois. Au fil des ans, la compagnie multiplie et diversifie ses activités pour mettre les jeunes en contact avec le théâtre. Par la création d'œuvres originales, l'accueil de spectacles québécois ou étrangers au Centre culturel de Beloeil, l'éducation artistique, la formation pratique, le travail de résidence avec de jeunes auteurs, L'Arrière Scène assume pleinement son statut de Centre dramatique pour l'enfance et la jeunesse en Montérégie.

Dans toutes ses actions la compagnie aborde les jeunes sans faire de compromis et avec une confiance inébranlable en leur imagination et leur sensibilité.

À propos de l'auteur 
Depuis sa sortie de l'Option Théâtre Lionel-Groulx en 2007, Simon Boulerice porte divers chapeaux, soit celui de comédien, auteur, danseur et metteur en scène. Sur les planches, on a pu le voir à plusieurs endroits, ici comme en Europe, dans Stanislas Walter LeGrand de Sébastien Harrisson (L'Arrière Scène, 2007), dans La robe de ma mère de Serge Marois (L'Arrière Scène 2008), dans Comme vous avez changé à Fred-Barry (Théâtre Inédit, 2008), ainsi que Simon a toujours aimé danser (Abat-Jour Théâtre, prix de la création francophone Fringe 2007et solo de l'année LGBT 2007), un spectacle qu'il a lui-même créé, et mené dans plusieurs festivals, dont le FETAAR en Afrique. Sa pièce Qu'est-ce qui reste de Marie-Stella?, créée à la Petite Licorne en 2008, est publiée chez Dramaturges Éditeurs. Il a également publié aux Éditions Sémaphore son premier roman Les Jérémiades, et son recueil de poèmes Saigner des dents a reçu le Prix Piché de poésie 2009. Les Mains dans la gravelle est son plus récent texte jeune public.

  • Les mains dans la gravelle
  • Les mains dans la gravelle
  • Les mains dans la gravelle
  • Les mains dans la gravelle
  • Les mains dans la gravelle
  • Les mains dans la gravelle

Palace de Granby
135 Principale, bureau 20
Granby, Qc
J2G-2V1

Téléphone : 450-375-2693
Billetterie : 450-375-2262 ou 1-800-387-2262
Télécopieur : 450-375-2194
Site Web : www.palacedegranby.com